Aller au contenu principal
Eni s'engage dans le développement durable avec le projet de lutte contre la pollution liée aux déchets pour une énergie plus verte

Le projet de lutte contre le changement climatique soutenu par Eni

Eni soutient un projet d’investissement visant à diminuer les rejets de méthane et à produire de l’électricité à partir d'une décharge en Turquie

Le programme d’investissement d’Eni en Turquie pour lutter contre la pollution liée aux déchets grâce à leur valorisation

Ce projet soutient la réduction de la pollution atmosphérique et des nappes phréatiques liée aux gaz d’enfouissement produits par la décomposition des déchets. Il permet d’alimenter la région de Kocaeli (Turquie) en électricité.

L’achat de crédits-carbone équivalant à la réduction d’émission de gaz à effet de serre générée permet de financer ce projet.

La valorisation des déchets

L’élimination des déchets, un sérieux problème environnemental

Les grandes quantités de méthane rejetées par les décharges à ciel ouvert sont une source importante de gaz à effet de serre et sont une menace pour l’environnement et la santé. Une décharge continuera d’émettre du méthane des décennies après sa fermeture.
Dû à la forte croissance démographique, le nombre de déchets produits ont augmenté exponentiellement. Le traitement de ces déchets devient une préoccupation majeure dans les régions urbanisées d’Europe et du monde.

La collecte des gaz de décharge pour produire de l’électricité

L’objectif du projet soutenu par Eni est de produire de l’électricité à partir de décharge située en Europe. La réduction de l’impact environnemental des décharges se fait par la récupération des gaz émis par les déchets, mais aussi grâce à la production d’électricité.

En effet, le méthane produit par la décomposition des matières organiques est extrait de la décharge. Pour capturer ce méthane, des compartiments de la décharge sont recouverts. Des canalisations récupèrent le méthane qui est ensuite épuré et acquiert des qualités similaires au gaz naturel que nous consommons quotidiennement. Ce biogaz permet d’alimenter un moteur qui, en fonctionnant, va produire de l’électricité qui peut alimenter les environs.
Lors de la combustion, le méthane contenu dans les déchets, est transformé en dioxyde de carbone, ou CO2, moins nocif que le méthane pour la couche d’ozone.

Ce projet contribue au développement durable de plusieurs manières :

  • Réduction de la pollution atmosphérique causée par les gaz d'enfouissement
  • Mise en œuvre de campagnes de sensibilisation des populations en matière de recyclage et de gestion des déchets.
  • Réduction des polluants atmosphériques et dans les nappes phréatiques
  • Création d’emplois dans la région où se situent les décharges

Total des réductions d’émissions annuelles estimées par le projet : 635 000 tonnes de CO2

Eni s’inscrit donc dans un projet à long terme de réduction de la pollution atmosphérique.

Dans le cadre de son offre compensée carbone Astucio Planète, Eni vous propose de participer à ce projet. Découvrir l’offre.

Le protocole de Kyoto au cœur de la politique d’Eni

Le Protocole de Kyoto est un traité international visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Afin de respecter ses engagements de réduction d'émissions, l'Union Européenne a mis en place un système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre. Ce système couvre environ 40 % des émissions européennes. D'autres réglementations mises en place par l'Union Européenne ou bien les états membres, telles que le Grenelle de l'Environnement en France, permettent de réduire les 60 % d'émissions restantes, mais les efforts de tout un chacun jouent également un rôle déterminant. Eni participe à cet effort en incitant ses clients à diminuer leur consommation de gaz naturel, tout en réalisant des économies d'énergie au quotidien.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7