Aller au contenu principal
Polystyrène, polyuréthane : quel isolant synthétique choisir ?

Polystyrène, polyuréthane : quel isolant synthétique choisir ?

Le polystyrène et le polyuréthane sont des isolants synthétiques abordables. Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Lequel choisir ?

Isolants polymères provenant de la pétrochimie, le polyuréthane et le polystyrène sont utilisés pour isoler les habitations, à l’extérieur comme à l’intérieur. Quels sont les avantages et les inconvénients de ces matériaux isolants et lequel choisir pour son isolation ?

Les polymères en isolation, avantages et inconvénients

Le principal avantage de ces matériaux isolants synthétiques est leur prix, défiant toute concurrence. Mais ils sont aussi très performants en isolation thermique. De plus, les polymères sont parfaitement étanches et ne subissent pas les méfaits du temps, des parasites et de la moisissure. Enfin, légers et maniables, le polyuréthane et le polystyrène se transportent et se posent facilement sur la plupart des surfaces.

Ils présentent aussi des inconvénients :

  • faible résistance au feu,
  • dégagement de dioxines et de monoxyde de carbone en cas d’incendie,
  • peu performant en isolation phonique,
  • bilan carbone très élevé, en l’absence de recyclage.

L’isolant polystyrène extrudé, un isolant efficace en extérieur

Également appelé XPS, le polystyrène extrudé est un isolant fabriqué à partir du mélange de gaz (dioxyde de carbone C02 ou hydrofluorocarbure HFC) et de polystyrène. En panneaux, en vrac ou sous forme d’éléments découpés, il est souvent utilisé en isolation de dalles béton ou en isolation extérieure en raison de son caractère quasi imperméable. Il est 20 % plus efficace que les autres isolants, avec une conductivité thermique comprise entre 0,028 W/m.K pour les XPS utilisant le HFC et 0,035 W/m.k pour ceux gonflés au CO2.

Son coût moyen est de 15 à 20 euros le m², pour 10 centimètres d’épaisseur, soit 1500 à 2000 euros pour un plancher de 100 m², auxquels il convient d’ajouter la pose.

L’isolant polystyrène expansé, un isolant pas cher

Aussi connu sous le terme PSE, le polystyrène expansé présente aussi l’avantage de la performance, avec une conductivité thermique aussi élevée que le XPS. Les plaques de polystyrène expansé sont légères et, de ce fait, faciles à poser. Le PSE est utilisé de préférence à l’intérieur, mais aussi pour isoler la toiture.

Le problème essentiel du polystyrène expansé, comme du XPS, est sa grande vulnérabilité au feu. Il faut donc éviter de l’utiliser près des sources de chaleur, et il doit être revêtu d’une couche ignifuge.

Très avantageux, le polystyrène expansé coûte moins de 15 euros le m², plus la pose.

L’isolant polyuréthane, l’un des plus efficaces du marché

L’isolant polyuréthane, aussi appelé PUR, existe sous la forme de panneaux ou de mousse. Les panneaux sont utilisés pour l’isolation des murs et plafonds, tandis que la mousse isole parfaitement les toitures et combles perdus, en supprimant les ponts thermiques.

Les panneaux PUR sont très faciles à poser et ils offrent une bonne alternative en termes de performance, avec une conductivité thermique de 0,025 W/m.K.

Son coût est l’un des plus avantageux sur le marché de l’isolation : 16 euros le m² en couche projetée d’une épaisseur de dix centimètres et 12 euros le m² pour des panneaux de 15 cm.

Si les polymères présentent un rapport performance / prix très intéressant, ils ne sont pas pour autant les isolants les plus vertueux, notamment du fait de leur procédé de fabrication et de leur origine fossile. L’isolant polyuréthane est un bon compromis pour des travaux de rénovation énergétique.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2019-2020
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7