Aller au contenu principal
Biométhane et carburant : en quoi consiste ce gaz vert ?

Biométhane et carburant : en quoi consiste ce gaz vert ?

Le biométhane, un gaz vert qui pourra remplacer les énergies fossiles ? Voici les enjeux environnementaux portés par ce gaz vert.

Le biométhane est un gaz vert produit à partir de la méthanisation, un processus de dégradation des déchets verts et autres matières organiques. Il est utilisé pour produire de l’électricité et comme carburant automobile. Peut-il un jour remplacer le gaz naturel, énergie fossile ?

Agriculture, biométhane et injection

Le biométhane présente un enjeu fort en termes de transition énergétique et d’agriculture propre. Les agriculteurs, souvent jugés responsables des algues vertes ou autres pollutions au lisier, peuvent ainsi traiter leurs déchets dans un processus vertueux, et injecter leur production de biométhane dans le réseau de distribution public.

Il existe ainsi une soixantaine de sites de production de biométhane qui injectent leur gaz dans le réseau public. A eux seuls, ils produisent l’énergie nécessaire pour le chauffage de plus de 70 000 logements ou le biocarburant de près de 3 500 bus.

Au-delà du verdissement des énergies, la méthanisation permet à l’agriculture d’utiliser moins d’intrants, d’économiser sur le chauffage de ses installations (serres, élevages) et de valoriser ses déchets. Le biogaz peut donc être :

  • soit réinjecté dans le réseau public,
  • soit réutilisé pour l’agriculture, en cogénération.

Biométhane et carburant

En matière d’utilisation du biométhane, la voiture est une cible évidente. Il existe d’ailleurs de nombreux modèles roulant au gaz disponible chez les concessionnaires automobiles Audi, Seat, Skoda, Volkswagen, etc. Ces véhicules sont très performants et émettent moins de CO2 que les véhicules utilisant des carburants issus du pétrole. Ainsi, la Seat Ibiza TGI GNV – 90 Ch, n’émet que 88 grammes de CO2 au kilomètre. La VW Golf TGI Bluemotion est donnée pour 92 g de CO2/km en 110 ch.

Autre avantage du biométhane carburant, il offre une autonomie de près de 500 km et peut même aller jusqu’à 1000 km avec un système de bicarburation. Loin devant les véhicules électriques, le moteur au biogaz pourrait bien équiper les voitures du futur.

Utilisé à l’état liquide, le biométhane carburant, ou bio-GNV, présente une facture carbone 8 fois plus faible que les carburants pétroliers. Non seulement il émet moins de CO2 en tant que carburant (de l’ordre de 20-25 %), mais sa production ne génère aucun déchet.

Un gaz vert pour produire de l’électricité

Le biogaz est également utilisé pour produire de l’électricité verte. En 2017, il existait déjà plus de 500 installations en France représentant une puissance totale de près de 400 MW. De nombreux projets sont encore à l’étude, représentant une capacité de production annuelle de plus de 5 000 gigawatts.

La valorisation du biométhane en électricité se fait par l’intermédiaire d’un moteur gaz couplé à un alternateur. En cogénération, un module permet de récupérer la chaleur du processus. Le système valorise 85 % des déchets. Pour que l’installation de méthanisation produise ses pleins effets, une étude doit préalablement permettre d’en déterminer la faisabilité, et notamment la possibilité de raccorder l’installation au réseau d’électricité public.

La biométhanisation est un procédé d’avenir qui n’en est qu’à ses prémices. Le soutien de l’ADEME et des collectivités territoriales pourrait, à terme, permettre de le développer. Pour des besoins écologiques ou économiques, vous pouvez comparer nos offres gaz pour choisir celle qui vous correspond le mieux.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2019-2020
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7