Aller au contenu principal
Quels sont les différents types d’électricité

Quels sont les différents types d’électricité ?

Il existe différents types d’électricité, de l’énergie fossile à l’énergie nucléaire. Découvrez notre focus sur les types d’électricité

On distingue deux grandes sources d’énergie : celles dites fossiles et celles dites renouvelables. Ainsi, on classe le fioul, le charbon et le gaz dans les premières, tandis que l’énergie solaire, la biomasse, l’hydraulique, la géothermie sont dans la deuxième catégorie. Toutes ont des spécificités propres, avantages et inconvénients. Consciente des enjeux écologiques, autant qu’économiques, la société Eni s’engage à réduire les conséquences liées à aux énergies polluantes, pour le bien de l’environnement et des populations.

Les énergies fossiles

Si elles produisent de l’électricité à bas coût, en revanche elles ne sont pas inépuisables. De plus, la situation géopolitique dans certains pays ne permet pas de garantir l’indépendance énergétique.

L’électricité au fioul

Le fioul est une énergie fossile, puissante, qui permet de faire quelques économies. Grâce à un seul litre, il est possible de libérer 10 Kw/heure. En revanche, la production d’électricité au fioul pollue beaucoup. Il a le défaut d’émettre une forte quantité de CO² et d’être en bonne partie responsable de l’effet de serre. Le fioul est dérivé du pétrole, aussi appelé « mazout », et si les réserves étaient importantes, elles ne sont pas infinies et tendent à s’amenuiser sérieusement.

L’électricité au charbon

Il s’agit également d’une source d’énergie polluante. Dans l’Hexagone, on utilise peu le charbon, contrairement au nucléaire. Pour créer de l’électricité par charbon, on utilise une chaudière. En chauffant l’eau on crée de la vapeur qui enclenche une turbine, qui elle-même fait tourner un alternateur. C’est en brûlant que le charbon émet beaucoup de dioxyde de carbone.

L’énergie nucléaire

L’électricité nucléaire est produite à partir de l’uranium, qui est une énergie fossile. Toutefois, sa fission n’émet pas de CO² et en ce sens, constitue une alternative propre. Sa sécurité est cependant problématique, tout autant que le stockage des déchets radioactifs qu’elle produit. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, l’énergie nucléaire a assuré à la France une quasi-indépendance énergétique depuis les années 70. Mais les centrales nucléaires ont vécu et leur maintenance est très coûteuse, de même que les réacteurs de nouvelle génération.

Les sources renouvelables

Elles présentent plusieurs avantages incontestables :

  • Elles sont inépuisables;
  • Elles sont disponibles quasiment en permanence;
  • Elles offrent l’indépendance énergétique.

L’énergie solaire

Elle permet de créer de l’électricité uniquement grâce au soleil et à sa chaleur. L’électricité solaire nécessite quelques pré-requis. Il faut disposer de panneaux photovoltaïques, d’un ondulateur et d’un compteur. Ce système de transformation de la chaleur du soleil en électricité tend à se développer, et permet de vendre le surplus de sa production. Dans le mix énergétique, le solaire prend une place de plus en plus grande comme électricité verte. La constitution des panneaux reste encore problématique mais tend à se régler avec de nouveaux matériaux.

La géothermie

Entre le réchauffement du soleil et la température élevée du magma, la terre produit de la chaleur : 10 à 14°C au sol en toute saison, 15 à 18°C à 100 mètres, 19 à 21°C à 200 mètres, etc. L’électricité par géothermie consiste à forer le sol pour aller récupérer cette chaleur, soit en injectant de l’eau dans les roches chaudes, soit en exploitant les sources d’eau chaude existantes. Qui dit eau chaude dit vapeur, qui va faire tourner une turbine qui entraîne un alternateur.

L’éolien

Les éoliennes produisent de l’électricité à partir du vent, qui fait tourner la turbine entraînant l’alternateur. L’électricité éolienne tend à se développer de plus en plus. Les progrès réalisés en termes d’équipements permettent même de stocker l’énergie pour pallier les vents faibles. Les riverains contestent les nuisances produites par les éoliennes. Ce problème est supprimé dans le développement des éoliennes en mer, qui ont par ailleurs un rendement nettement supérieur.

La biomasse

En produisant de l’électricité par biomasse, on fait d’une pierre deux coups : on élimine des déchets organiques tout en produisant de l’électricité. Les méthaniseurs agricoles se développent de plus en plus et permettent de gérer la question des effluents d’élevages.

L’hydroélectricité

La production d’électricité hydraulique utilise la force des marées ou des cours d’eau. La construction de nouveaux barrages est souvent contestée, comme ce fut le cas pour le barrage de Sivens, dans le Tarn. On leur reproche notamment, outre leur coût exorbitant, d’inonder des zones humides et des sites remarquables.

Si nous parvenons à fournir un mix électrique 100 % renouvelable, l’utilisation de la voiture électrique se développera de façon exponentielle. Son essor reste encore freiné par l’emploi de l’énergie nucléaire.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7