Aller au contenu principal
Normes et prises électriques : que faut-il savoir ?

Normes et prises électriques : que faut-il savoir ?

Consultez notre article pour tout savoir sur les normes et prises électriques. Quelles sont les différentes prises électriques et les normes applicables en France ?

Habiter dans un logement récent en France garantit une installation électrique respectant les normes en vigueur. Pour un circuit électrique sûr, il est nécessaire de s'assurer que tous les branchements sont conformes. Les mises aux normes concernent toutes les installations jusqu'aux prises électriques. Ce sont elles, en effet, qui assurent la liaison entre le circuit électrique et les matériels électriques (électroménager, plaques de cuisson, lampes, etc.).

Bon à savoir sur la norme électrique

La moindre erreur peut être fatale en matière d'installation électrique. Pour s'épargner des dégâts, une mise en conformité est indispensable. La norme NF C 15-100 est applicable à toutes les installations électriques de basse tension. Elle régit tous les circuits électriques de votre habitation. Mise à jour et vérifiée régulièrement, elle s’impose à toutes les installations neuves ou en rénovation, jusqu’à la prise électrique. La norme NF C 15-100 garantit ainsi la sécurité des personnes et le bon fonctionnement de l’installation électrique.

Les différents types de prise électrique

Les prises électriques sont standardisées à la norme CEI 60320. Le socle mural contient la partie femelle. En France, les prises les plus courantes sont de type C et E. La prise CEE 7/16 (2,5 A – 250 V), dite « europlug », est utilisée pour brancher les appareils de faible puissance. Ce modèle s’insère dans un socle de type C disposant de deux trous ronds, sans mise à la terre. Les prises CEE 7/17 que l’on trouve sur certains appareils (fer à repasser, aspirateur) peuvent être branchés sur les socles de type E, tout comme les prises mâles CEE 7/7. Les socles E disposent de deux trous ronds de Ø 5 mm et d’une broche de raccordement à la terre. Le 16 A est la norme standard, sauf pour les fours et plaques de cuisson qui nécessitent du 32 A. La norme française est de 230 V pour la tension. Les appareils achetés à l’étranger pourront rarement être branchés en France sans un adaptateur.

Le nombre de prises électriques

La norme NF C 15-100 actualisée impose un nombre de prises murales minimum selon l’usage de la pièce. Ainsi, dans un séjour inférieur à 28 m², on devra installer une prise par tranche de 4 m², dont au moins 5 prises en périphérie (7 pour une surface supérieure à 28 m²). Dans la chambre, 3 prises seront réparties en périphérie. La cuisine doit être alimentée par un au moins 6 prises de type E (dites « prises de terre »), dont 4 à hauteur du plan de travail. Ces prises doivent être installées sur un circuit dédié. Pour les autres pièces de la maison de plus de 4 m², une prise au moins sera installée. Aucune prise n’est obligatoire dans les WC. Dans les pièces d’eau, les prises de terre sont imposées. Dans la salle de bains, les prises doivent être installées en hauteur.

La norme de disposition des prises

Une prise électrique ne peut être placée à n'importe quelle hauteur. Des mesures minimales par rapport au sol sont définies :

  • Au moins 5 cm au-dessus du sol pour les prises d’intensité de 16A ou 20A,
  • Au moins 12 cm au-dessus du sol pour les 32A,
  • Entre 8 et 25 cm du plan de travail dans la cuisine,
  • Pas de prise électrique au-dessus ou en dessous d'un point d’eau, ni au-dessus des plaques de cuisson.

Même si les normes ont été simplifiées, elles restent encore complexes pour les néophytes. Si vos compétences en électricité ne dépassent pas le fait de brancher un appareil, il est préférable de laisser faire un professionnel agréé. Vous pourrez alors bénéficier de la Prim’Eni pour la rénovation de votre installation électrique.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7