Aller au contenu principal
Tout savoir sur le radiateur électrique

Choisir son radiateur électrique : fonctionnement et installation

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le chauffage électrique : du fonctionnement à l’installation.

Utilisé dans la plupart des logements, il réchauffe beaucoup de locataires et de propriétaires. Bien choisi, il peut même être un élément de décoration. Mais c’est surtout son confort thermique qui nous attire. Une température un temps trop basse, un autre un temps trop haute, mal répartie, qui assèche l’air, et le radiateur devient l’ennemi à abattre. Opter pour un radiateur électrique n’est pas toujours une option. Le choix réside surtout dans la qualité de l’équipement.

Comment fonctionne-t-il ?

Le radiateur électrique fonctionne selon trois principes différents : la convection, le rayonnement et la conduction. Dans le système de convection, l’air rentre dans l’émetteur par le bas et est réchauffé au contact d’une résistance avant de ressortir par le haut. Dans le système de rayonnement, la résistance réchauffe une plaque qui transmet la chaleur par rayonnement. Le rayonnement est la production de rayons infrarouges qui, s’ils sont invisibles à l’œil nu, n’en transfèrent pas moins de la chaleur. C’est le même processus que la braise cachée sous la cendre ou le rayon de soleil en hiver. Un dernier processus intervient dans les deux systèmes par convention et par rayonnement, la conduction. Il s’agit du transfert de chaleur par contact direct. Le chauffage au sol, par exemple, utilise le rayonnement et la conduction.

Quel matériau pour quel usage ?

Si vous appréciez que le chauffage, une fois éteint, reste à haute température pendant un long moment, préférez l’aluminium. Ce matériau chauffe très facilement et très rapidement et, une fois éteint, il mettra beaucoup de temps à redescendre en température. Si vous allez très peu dans l’une des pièces de votre maison, optez pour l’acier. Comme l’aluminium, la chaleur grimpera rapidement. En revanche, elle retombe aussi très vite. Vous cherchez l’équilibre entre stabilité et flexibilité ? Avec un émetteur en fonte ou en céramique, vous l’avez trouvé. L’adaptation à la température de l’air ambiant et la chaleur constante de ces matériaux vous conviendront parfaitement.

Comment rentabiliser son installation ?

Quand les radiateurs sont anciens, ils gagnent beaucoup à être changés. Les nouvelles générations de radiateurs sont beaucoup moins énergivores que les anciens modèles. Il suffit pour s’en convaincre de regarder l’étiquette énergie. Pour optimiser réellement la facture énergétique, faites l’impasse sur les convecteurs et préférez les radiateurs à inertie ou à chaleur douce. Non seulement ils consomment moins, mais ils donnent un meilleur confort thermique. La chaleur bien répartie et stable qu’ils procurent permet de supporter 19 – 20 °C dans un séjour avec bonheur. N’oubliez pas qu’un degré de moins, c’est 7% d’économie sur la facture. Une maison bien isolée est la garantie d’une efficacité accrue du système de chauffage. A vérifier rapidement. Dernier conseil pour rentabiliser votre chauffage électrique : investissez dans des thermostats pour réguler la température. Les nouveaux thermostats intelligents permettent d’éviter de « gaspiller » de la chaleur inutilement tout en vous garantissant une ambiance chaleureuse.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7