Aller au contenu principal
Choisir son appareil de cuisson : plaque, cuisinière, gazinière

Choisir son appareil de cuisson : plaque, cuisinière, gazinière

L’appareil que vous choisirez dépend de plusieurs facteurs. Découvrez ici quel appareil de cuisson vous convient le mieux.

Quel équipement pour quel usage ?

Avant toute chose, vous devez bien évaluer vos besoins. Vous devrez sélectionner votre équipement de cuisson selon l’espace dont vous disposez dans la cuisine : deux feux ou quatre feux, cuisinière ou gazinière, four intégré ou en hauteur. Attention également au type d’énergie dont vous bénéficiez. Le choix s’orientera différemment selon qu’il s’agit de l’électricité, du bois ou du gaz. Si vous bénéficiez du gaz et de l’électricité, un appareil mixte peut être intéressant pour pallier les coupures de courant. Sachez aussi qu’avec le gaz, vos plats monteront plus vite en température. Par exemple, pour préchauffer un four électrique, il faut 5 minutes de plus que pour un four à gaz. Un autre élément important qui doit vous guider dans votre choix : l’étiquette énergie. Elle précise les consommations des appareils et les classe en catégories de A à G. Les appareils ayant beaucoup évolué ces dernières années, les catégories C à G ont quasiment disparu du marché. C’est pourquoi les étiquettes affichent maintenant des A+, A++, A+++.

Vitrocéramique ou induction ?

Meilleur marché que les plaques à induction, les plaques vitrocéramiques sont simples d’utilisation. Vous pouvez poser dessus n’importe quelle matière (sauf le plastique, bien sûr). Elles disposent d’un voyant de chauffe, qui reste allumé tant que la plaque n’a pas suffisamment refroidi. Les plaques à induction, si elles sont plus chères à l’achat, sont en revanche beaucoup plus économiques à l’usage (plus de 40 % d’écart avec le gaz, et plus de 30 % avec les plaques vitrocéramiques). Elles sont aussi plus sécurisantes pour les parents de petits enfants. En particulier, quand vous retirez la casserole du feu, la plaque s’arrête de chauffer, même si vous avez oublié de l’éteindre. L’inconvénient majeur est qu’il faut changer la plupart des ustensiles de cuisson. Les plaques à induction nécessitent en effet des matières spécifiques (fer, fonte, acier) pour chauffer.

Gaz ou électricité ?

Le four électrique est beaucoup plus simple d’utilisation. Il est « plug and play », en quelque sorte. Dès lors que vous avez choisi la bonne prise (16 ou 32 A ?), vous n’avez plus qu’à tourner les boutons. Les fours à chaleur tournante sont des appareils très performants. Deux inconvénients, cependant, au tout électrique :

Les appareils de cuisson à gaz sont beaucoup moins gourmands en énergie. Mais ils ont aussi leurs inconvénients :

  • la cuisson n’est pas facile à maîtriser, les feux gaz chauffant beaucoup plus vite et fort,
  • la présence d’une flamme les rend plus dangereux que les appareils électriques,
  • si vous n’avez pas le gaz de ville, il vous faudra changer régulièrement la bouteille de gaz.

Si vous envisagez de passer au tout électrique, pensez à renégocier votre contrat. Découvrez nos offres d’électricité et n’hésitez pas à vous adresser à un conseiller Eni !

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7