Aller au contenu principal
Eni vous livre quelques règles simples de sécurité à respecter pour des installations de gaz naturel en toute sécurité

Votre installation de gaz naturel en toute sécurité

Pour profiter pleinement du confort offert par le gaz naturel, quelques règles simples de sécurité sont à respecter

Il est important de connaître son installation, de la faire entretenir par des professionnels qualifiés et de respecter les consignes de sécurité.

Votre installation et vos responsabilités

Connaître son installation

Repérez où se trouve le robinet d’arrivée générale du gaz de votre logement. Il se situe généralement avant votre compteur de gaz. Vous pouvez avoir besoin de couper le gaz en cas d’incident sur votre installation ou d’absence prolongée. Ce robinet doit être accessible pour couper rapidement l’arrivée du gaz.

En logement collectif, les compteurs sont souvent regroupés, si votre compteur n’est pas bien identifié, demandez, par l’intermédiaire de votre fournisseur de gaz, au distributeur de vous indiquer le vôtre et n’hésitez pas à mettre une étiquette pour l’identifier. Cela vous évitera en cas de nécessité de fermer celui de votre voisin !

Avant de rouvrir le robinet, vérifiez que tous les appareils sont bien fermés pour éviter toute fuite de gaz.

La responsaibilité du gestionnaire du réseau de distribution et votre responsabilité sur vos installations

Votre responsabilité de propriétaire ou de locataire

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes responsable de votre installation. Son entretien en assure l’utilisation en toute sérénité et sécurité.

Entretenez régulièrement votre installation. Vous êtes en effet responsable de tous les appareils et raccordements de votre installation. Suivez les consignes d’utilisation et d’entretien.

Faites vérifier régulièrement l’état de la tuyauterie fixe, les raccordements des appareils de cuisson, la ventilation de votre logement et la combustion de vos appareils. Le conduit de la cheminée de votre chaudière doit être nettoyé régulièrement et vérifié au moins une fois par an.

Un mauvais entretien d’une installation au gaz naturel peut provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.

Si vous êtes propriétaire bailleur, assurez-vous que l’installation de gaz et les appareils, tels que la chaudière et le chauffe-eau du logement en location sont bien entretenus. En cas de mauvais fonctionnement ou de vétusté, vous devez en assurer le remplacement.

En tant que locataire, lors de l’état des lieux, assurez-vous que votre propriétaire a fait vérifier les appareils et les conduits de cheminée.

Vérifiez et entretenez vos installations

Faire appel à un professionnel qualifié est votre premier geste « sécurité » pour installer, vérifier ou entretenir votre installation.

Un professionnel vous garantit conseil, expertise technique et respect de la règlementation. Assurez votre sécurité et celle de vos voisins en entretenant votre installation au moins une fois par an. C’est une obligation légale depuis l’arrêté du 2 août 1977.

Pour plus de tranquillité, souscrivez un contrat d’entretien annuel avec un professionnel. Ce contrat comprend souvent une vérification annuelle avec nettoyage et remplacement des pièces défectueuses, ainsi que le dépannage en cours d’année.

Un contrat d’entretien présente des avantages :

  • optimiser le fonctionnement de votre chaudière,
  • prolonger sa durée de vie,
  • garantir la conformité de votre installation aux normes en vigueur,
  • économiser de 8 à 12% de votre consommation de gaz,
  • réduire de moitié les pannes,
  • réduire ses émissions de gaz à effet de serre !

En cas d’absence prolongée en hiver, vérifiez que votre installation est protégée contre le gel, avant de couper votre chauffage. Dans le cas contraire, demandez à votre installateur d’effectuer les modifications.

Les bonnes pratiques

La sécurité repose sur la qualité, le bon entretien et l’utilisation correcte des installations.

Par exemple si une arrivée de gaz n’est raccordée à aucun appareil, fermez-la avec un bouchon spécifique. Il n’y aura ainsi aucun risque en cas d’ouverture du robinet d’alimentation.

Le certificat de conformité

En cas de travaux sur vos installations adressez-vous à un professionnel. A la fin des travaux, l’installateur doit vous remettre obligatoirement un certificat de conformité aux normes d’installation du gaz. Il atteste ainsi que les travaux sont conformes à la législation. Plusieurs certificats existent en fonction de la nature des travaux effectués :

  • Modèle 2 : 1ère installation ou rénovation.
  • Modèle 4 : remplacement d’une chaudière au gaz.

Conservez- le et transmettez-le au nouveau locataire, lors de votre départ.

La ventilation de votre logement

Aérez votre logement 10 minutes par jour pour renouveler l’air et enlever l’humidité. Cela assainit l’atmosphère et contribue au bon fonctionnement de votre chaudière. La pièce où se situe votre chaudière doit être ventilée en permanence.

Dans tous les cas, dégagez les entrées et sorties des grilles d’aération. Pour assurer une circulation permanente de l’air, vous pouvez opter pour une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), en soutien des grilles d’aération.

Une bonne aération assure une meilleure combustion. Elle évite la création de monoxyde de carbone. Ce dernier peut provoquer maux de tête, nausées, vertiges, voire perte de connaissance.

Dans votre cuisine

  • Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre gazinière. Le brûleur peut s’éteindre si les orifices sont encrassés.
  • Installez un dispositif de sécurité de flamme sur les brûleurs : il permet un contrôle permanent de la présence de la flamme, et coupe l’arrivée du gaz automatiquement en cas d’extinction accidentelle (débordement d’une casserole, courant d’air…).
  • Respectez les dates limites d’utilisation des tubes souples de raccordement de votre cuisinière. Si ce tube est craquelé, écrasé ou défectueux, changez-le immédiatement.
  • Veillez à laisser accessible sur toute leur longueur les tuyaux de raccordement de vos appareils de cuisson.
  • Placez le tuyau de raccordement loin d’une source de chaleur, tel qu’un radiateur.

Mais dans tous les cas n’oubliez pas que votre sécurité passe par un entretien régulier de votre installation. Un entretien et une maintenance à confier à des professionnels qualifiés.

Que faire si ça sent le gaz ?

Appelez le service dépannage gaz

Un service dépannage est à votre disposition 7j/7 et 24h/24. Il intervient gratuitement et dans les plus brefs délais, en cas de fuite ou d'odeur de gaz. Son numéro figure en haut à gauche sur votre facture. Vous pouvez aussi retrouver ce numéro sur le site de votre gestionnaire de réseau de distribution.

Le gaz est inodore. Pour déceler les fuites, il a été odorisé. Dès que vous sentez cette odeur particulière, ayez les bons réflexes.

  1. Pour les fumeurs, éteignez votre cigarette.
  2. Ouvrez portes et fenêtres pour aérer la pièce où se trouve l’odeur de gaz.
  3. Fermez le robinet d’arrivée du gaz.
  4. N’utilisez pas d’appareil ou interrupteur pouvant produire une étincelle (ascenseur, téléphone, sonnette, appareils électriques, lampe de poche…).
  5. Sortez de votre logement.
  6. Alertez les pompiers par téléphone, à l’extérieur de la zone concernée par l’odeur de gaz.
  7. Attendez l’accord des secours pour regagner votre logement.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7