Aller au contenu principal
Installation électrique : comment vérifier la qualité de son équipement ?

Installation électrique : comment vérifier la qualité de son équipement ?

Découvrez comment vérifier que votre équipement électrique a bien été installé et les mesures à prendre pour le maintenir en bon état de fonctionnement

Le confort d'une demeure passe par une installation électrique réussie. Qu’il s’agisse d’une maintenance, d’une réhabilitation ou d’une installation complète, il est recommandé de faire appel à un professionnel quand on n’a pas les compétences. En effet, le risque d'électrisation, d’électrocution et d’incendie est élevé si l'installation électrique ne respecte pas les normes. Et c’est bien souvent le cas pour les installations anciennes. Eni met à disposition ce guide pratique pour tout savoir sur l’installation électrique.

De quels matériels avez-vous besoin avant toute intervention ?

Si vous disposez d'un minimum de connaissances en électricité, vous pouvez intervenir sur votre installation électrique. Cependant, cette intervention nécessite des matériels adaptés :

  • un multimètre, qui mesurera la tension (Volts) et l’intensité (Ampères) électrique ainsi que la résistance des conducteurs (Ohms),
  • une pince à dénuder,
  • une pince coupe-câble,
  • un testeur de courant,
  • des chaussures de sécurité.

Tous les matériels utilisés, même le plus simple tournevis, doivent être munis de poignées protégées

Pour intervenir, il faut bien comprendre le système électrique général de l'habitation. Le schéma électrique vous permettra de savoir distinguer sur quel circuit électrique vous devez intervenir, du tableau électrique jusqu'aux prises électriques. Vous pouvez également réparer les appareils utilisant du courant faible comme le téléphone, la sonnette, les ampoules à changer. Pour des interventions plus complexes et délicates, Eni vous propose l’assistance de ses techniciens spécialisés. L’approximation dans le domaine de l'installation électrique peut mettre en danger votre sécurité, celle de votre famille et celle de votre voisinage.

Les normes électriques à respecter

Conventionnelles et non figées, les normes électriques évoluent constamment en fonction des matières employées et des nouvelles technologies. De manière générale, c'est la norme NF C 15-100 qui fait référence en matière d’installation électrique. Tous les composants (prise, câble, disjoncteur, gaine, ampoule, douille…) doivent se conformer obligatoirement à une norme sécuritaire. Pour les logements neufs, une certification électrique, dite « consuel » (car remise par le Comité National pour la Sécurité des Usagers et de l’électricité), est délivrée avant le raccordement au réseau électrique.

Effectuer un diagnostic électrique régulièrement

Le diagnostic électrique effectué par un professionnel agréé est obligatoire avant la vente d’un bien de plus de 15 ans. Il peut aussi être réalisé à tout moment, à votre demande, si votre installation électrique est trop ancienne. Le vérificateur contrôlera la présence d’un appareil de commande et de protection, d’un différentiel, d’une protection contre les surintensités. Il vérifiera que votre installation électrique est adaptée au logement et à ses équipements. Il vérifiera aussi son état. Un diagnostic électrique coûte entre 100 et 250 euros selon le logement. Une dépense à ne pas négliger pour avoir une installation électrique sûre.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7