Aller au contenu principal

Effectuer des travaux de rénovation tout en économisant !

Les logements anciens sont très énergivores. Facture d’électricité élevée, perte de valeur, inconfort, des travaux de rénovation s’imposent pour réaliser des économies d’énergie.

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique ?

Il faut savoir que le bâtiment est le secteur qui représente, en France, la plus grosse consommation d’énergie (45 %) et l’un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre (25 % - source ADEME). La faute revient avant tout aux problèmes d’isolation des logements. Réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique permet non seulement d’économiser sur sa facture d’électricité et/ou de gaz naturel, mais aussi d’être plus éco-consommateur.

Un plan gouvernemental de rénovation énergétique des logements a été lancé en 2018. Les travaux de rénovation, dès lors qu’ils permettent d’améliorer la performance énergétique du logement, sont éligibles aux dispositifs gouvernementaux : crédits d’impôt transition énergétique (CITE), TVA réduite, éco-prêt à taux zéro, certificats d’économie d’énergie (par exemple opérations « isolation des combles à 1 euro »), aides de l’ANaH (Agence nationale de l’Habitat).

Améliorer la performance énergétique de son logement contribue également à le rendre plus confortable et à accroitre sa valeur patrimoniale et/ou locative.

Le détail des aides « économie d’énergie »

Il n’est pas facile de s’y retrouver dans le maquis des aides à la rénovation énergétique. Savoir si l’on est éligible et si les travaux réalisés le sont est la première question à se poser, pour chacune des aides existantes.

Le CITE a été reconduit en 2018. Il est expliqué en détail dans une fiche de la direction générale des finances publiques : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/calcul-et-declaration-du-cite. En 2019, il sera transformé en prime, dont les conditions seront définies par la loi de Finances 2019.

Une rénovation énergétique globale, qui traite de façon simultanée tous les points faibles du logement, bénéficie d’aides bonifiées, comme l’éco-PTZ ou les aides de l’ANaH, et parfois le soutien financier des collectivités locales.

Comment savoir quels travaux de rénovation énergétique faire ?

En contactant renovation info service, vous pourrez obtenir auprès du conseiller Point Rénovation Info Service le plus proche de chez vous des conseils professionnels pour réaliser tous vos travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation. Un diagnostic énergétique du logement pourra être nécessaire pour obtenir des conseils sur les travaux à réaliser, l’ordre dans lequel les faire, etc.

Les fournisseurs d’énergie doivent aider leurs clients à améliorer la performance énergétique de leur logement dans le cadre des certificats d’économie d’énergie. Eni ne fait pas exception à cette règle et soutient les particuliers dans le financement de leurs travaux énergétiques à travers sa Prim’Eni. Par exemple, pour isoler des combles d’une surface de 50 m2 et remplacer une chaudière dans une maison de 100 m² construite en région parisienne en 1970, il est possible de bénéficier d’une Prim’Eni de près de 1 000 euros.

La plupart des aides sont soumises à l’obligation de recourir à un professionnel RGE (reconnu garant pour l'environnement). Vous pourrez trouver sur le site la liste des professionnels les plus près de chez vous, en fonction des travaux énergétiques que vous souhaitez réaliser : installation d’une chaudière haute performance, isolation de la toiture, ou projet complet de rénovation.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7