Aller au contenu principal
Eni vous aide à comprendre votre facture énergétique

La facture : fréquence et composition

Mensualisation ou facturation tous les deux mois : un mode de facturation qui s’adapte à vos besoins et qui est proche de votre consommation réelle

Fréquence de facturation : mensuelle ou bimestrielle, comment choisir ?

La mensualisation vous permettra de répartir de manière homogène vos dépenses sur l’année. Le même montant vous sera prélevé mensuellement et vous bénéficierez d’une régularisation sur la base de votre consommation réelle au bout de 11 mois. La régularisation se fait suite au relevé du compteur par un technicien du gestionnaire de réseau.
La facturation bimestrielle reflètera votre consommation et variera avec elle : des factures plus élevées l’hiver et plus faibles l’été.

La mensualisation

Les avantages : Une tranquillité d'esprit et une gestion plus simple de votre budget. Vous connaissez à l'avance votre dépense mensuelle.

  • Des dépenses lissées sur l’année avec le même montant à payer chaque mois, ce qui vous évite les factures plus élevées pendant les mois d’hiver.
  • Le confort d’un prélèvement automatique simple et sûr à date fixe.

Comment Eni vous facture ?

  • Le premier mois chez Eni : Eni vous envoie, avant le premier prélèvement, un échéancier sur 11 mois indiquant la date et le montant des prélèvements. Le montant total des échéances est établi selon votre consommation annuelle estimée. L’estimation peut se faire sur la base de vos précédentes factures sur ce logement ou grâce à notre estimateur de consommation.
  • Les prélèvements du 1er au 11e mois : le même montant est prélevé chaque mois pendant 11 mois à la même date. Vous maîtrisez ainsi votre budget et profitez de la tranquillité d’esprit apportée par le prélèvement automatique.

Si le Gestionnaire de Réseau de Distribution (GRD) fait un relevé avant le 11e mois, un nouvel échéancier pourra être émis sur la base de la consommation réelle observée.

  • Le 12e mois, vous recevez votre facture de régularisation : la facture de régularisation est basée sur votre consommation réelle, constatée lors du relevé de votre compteur par le GRD. Si votre consommation réelle est inférieure à la consommation qui a été estimée, Eni vous rembourse les sommes trop perçues, sous 15 jours, par virement. Dans le cas où votre consommation réelle est supérieure à votre consommation estimée, la somme due sera prélevée sur votre compte.
  • L’année suivante : le relevé de compteur ayant permis de mieux connaître votre consommation réelle, vous recevrez un nouvel échéancier basé sur cette consommation. Ce nouvel échéancier estime votre consommation sur l’année à venir et concerne, comme l’année précédente, les 11 premiers mois. Votre consommation énergétique peut varier d’une année sur l’autre dû aux conditions climatiques, à de nouvelles habitudes de consommation, etc. Une nouvelle facture de régularisation aura donc lieu après le 11e mois.

La facturation tous les deux mois

Les avantages : une facturation plus proche de votre consommation

  • Vous alternez les factures estimées et les factures sur relevé du compteur.
  • Vos factures suivent la courbes de vos consommations (plus élevées l’hiver et plus faibles l’été).
  • Le choix, gratuit du moyen de paiement : par prélèvement automatique ou par chèque. Pour modifier votre moyen de paiement, contactez le service client.

Comment Eni vous facture ?

Entre la date de votre souscription et votre première facture sur relevé, vous êtes susceptible de recevoir une ou deux factures estimées sauf si vous nous transmettez, via votre espace client ou par téléphone, votre relevé de compteur grâce à l’auto-relève. Eni vous explique comment relever votre compteur.

  • La facture estimée est établie sur la base de votre consommation estimée sur la période mentionnée. Elle prend en compte vos usages de consommation et les saisons.
  • La facture sur relevé est une facture établie à partir du relevé de votre compteur par vous-même (auto-relève) ou suite au passage du technicien du Gestionnaire du Réseau de Distribution. Elle reprend votre consommation réelle. Si votre consommation réelle est inférieure à votre consommation estimée, Eni vous rembourse la somme trop perçue sous 15 jours, si celle-ci est supérieure à 25 €, sinon elle sera déduite de votre prochaine facture. Dans le cas où votre consommation réelle est supérieure à votre consommation estimée, la somme due est à payer dans les 15 jours suivant la date d’édition de la facture.

Les différents éléments de votre facture énergétique

Votre facture énergétique prend en compte votre consommation d'énergie, en kWh, mais également plusieurs taxes (CTA, TICGN, CSPE, TCFE, TVA), ainsi que l’abonnement annuel.

Vous trouverez également sur votre facture votre référence client Eni, à fournir lors de votre contact avec notre service client dont vous trouverez le numéro également sur votre facture.
Votre PDL (point de livraison) pour votre facture d’électricité ou PCE (point de comptage et d’estimation) pour le gaz sont également affichés sur votre facture. Ces informations sont utiles pour tout contact avec votre gestionnaire de réseau.

Votre consommation énergétique ou le nombre de kWh consommés

Votre facture énergétique comprend, bien entendu, votre consommation de gaz et/ou d’électricité en kWh. Eni vous propose des offres compétitives sur le prix du kWh. Pour découvrir nos offres, cliquez ici.

Afin de faire des économies, suivez nos conseils pour maîtriser votre consommation énergétique.

L'abonnement

L’abonnement finance principalement l’accès au réseau de distribution.
Les réseaux de distribution et de transport (ainsi que, dans le cas du gaz, le stockage) sont utilisés pour acheminer l’énergie jusqu’à votre logement. L’accès aux réseaux est payant.

Les taxes et contributions incluses dans votre facture de gaz

Les taxes et contributions sont les sommes prélevées par Eni pour le compte des pouvoir publics. Elles sont reversées dans leur intégralité.

  • La CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) : prélèvement forfaitaire dont le montant dépend de votre niveau de consommation. Elle assure le financement des retraites des agents des activités régulées.
  • La TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel) : elle est perçue pour le compte des Douanes et sera ensuite intégrée en tant que recette au budget de l’Etat. Depuis le 1er janvier 2016, elle intègre les coûts auparavant couverts par la CSPG (Contribution au Service Public du Gaz) et la CTSSG (Contribution au Tarif Spécial de Solidarité).
  • La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) : toutes ces taxes et contributions sont soumises, avec l’abonnement et la consommation, à la TVA. Le taux de TVA appliqué sur le prix du gaz naturel (consommation) et sur la TICGN est de 20%. Le taux de TVA appliqué sur l’abonnement et sur la CTA est de 5,5%.

Les taxes et contributions incluses dans votre facture d'électricité

  • La CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) : prélèvement forfaitaire dont le montant dépend de votre niveau de consommation. Elle assure le financement des retraites des agents des activités régulées.
  • La CSPE (Contribution au Service Public d'Electricité) : cette taxe alimente un compte d’affection spécial appelé « Transition énergétique », il permet notamment de financer les politiques de soutien aux énergies renouvelables.
  • La TCFE (Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité) : cette taxe, dépendant de la puissance souscrite, est définie par les communes et les départements.
  • La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) : toutes ces taxes et contributions sont soumises, avec l’abonnement et la consommation, à la TVA. Le taux de TVA appliqué sur le prix du kWh (consommation), sur la CSPE et sur la TCFE est de 20%. Le taux de TVA appliqué sur l’abonnement et sur la CTA est de 5,5%.

La part des taxes et contributions incluses dans votre facture d'électricité :

Le TURPE (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Électricité) a été créé pour rémunérer le transport d'électricité et les distributeurs (Enedis et les entreprises locales de distribution). Il vise à compenser les charges d'exploitation, de développement et d'entretien.

Les frais de mise en service

Si vous allez emménager dans votre nouveau logement ou venez de le faire, le Gestionnaire de Réseaux de Distibution (GRD) doit effectuer la mise en service de votre compteur. Les frais de mise en service, dont les tarifs sont fixés par le GRD, vous sont refacturés par votre fournisseur d'énergie, que le technicien du GRD ai eu besoin ou non de se déplacer. Ces frais sont identiques pour tous les fournisseurs d'énergie et vous seront refacturés sans commission par votre fournisseur.

Nos garanties

Meilleur fournisseur énergétique 2018-2019
Aucune coupure lors du changement de fournisseur
Aucune démarche administrative
Sans engagement
Service client disponible 6j/7